Chargement en cours

COMMENT FAISONS-NOUS EN TANT QU’INDUSTRIELS FACE À LA HAUSSE DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ?

Mar 22 mars 2022
Vue(s) 547 fois
Classé dans Actualités

Les cours des matières premières connaissent une flambée sur le marché international depuis le début de l’année. Les prix du pétrole, du gaz, du blé etc ont atteint des niveaux jamais enregistrés ces dernières années. Cette hausse généralisée s’est particulièrement accentuée fin février avec la guerre en Ukraine, plongeant les industriels dans un doute et une crise sans précédent. Eux qui ressortent à peine de deux années de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Pour autant, ils ne sont pas épargnés, et tous espèrent qu’ils trouvent des solutions pour juguler la crise.

MATIERES PREMIERES 2

Quand la guerre en Ukraine dopent les prix du pétrole !

Le pétrole Brent est la matière première qui connaît les augmentations les plus inquiétantes. Entre décembre 2021 et le 3  mars 2022, le Brent a augmenté de plus de 80%, passant de 65 à 118 dollars. Le 7 mars, il atteignait 140 dollars, frôlant le record de 2008 où  l’or noir avait atteint les 147,5 dollars. Le WTI a suivi cette tendance, atteignant 114,7 dollars début mars, son plus haut niveau depuis 11 ans. La guerre en Ukraine est une cause directe de l’envolée des prix en plus de susciter des craintes sur les approvisionnements. A cette raison, s’ajoute une forte demande liée en grande partie à la reprise après les levées des restrictions liées au covid-19.

Les résines toujours au plus haut !

Le prix de la résine de plastique a considérablement évolué depuis 2 ans. La forte demande d’EPI consécutive à l’apparition du Covid-19 a fortement contribué à cette situation. La matière première a bondi de 107 % en 2020. Alors que nous éprouvons déjà un grand mal à contenir la flambée qui rejaillit déjà sur les coûts des biens de consommation. La hausse du baril de pétrole et la pénurie actuelle de conteneurs impactent les prix du fret qui connaissent eux aussi une nette progression.

Pris entre deux feux !

Cette situation inédite que vit le monde avec la hausse généralisée des principales matières premières nous installe en tant qu’industriels dans un inconfort total. Nous qui, pour survivre, sommes obligés d'acheter à prix d’or, mais à qui on demande de vendre à des prix souvent très peu compétitifs, tout en maintenant le même niveau de qualité des produits. Et en pareille circonstance, les entreprises qui se distinguent sont celles qui, loin des discours, pensent une stratégie rigoureuse et réaliste, en tenant compte de toutes les contraintes.

SIPPEC : quelle stratégie pour contenir la hausse des matières premières ?

En plus de la montée des coûts des matières premières, celles-ci restent indisponibles pour diverses raisons. Pour répondre à ces chocs, nous diversifions nos fournisseurs partout dans le monde et nous achetons ces matières d’abord sur la base de la qualité et non sur la base du prix uniquement. Le renforcement de notre capacité Recherche & Développement avec la réception très prochaine d’un nouveau laboratoire s’inscrit également dans cette dynamique.  Tout est donc mis en œuvre pour atténuer les effets de l’inflation actuelle et offrir à nos partenaires des produits de qualité !